Vous allez adorer le briefing à effets immédiats !

Seuls comptent les avis des chefs d'équipe qui l'ont adoptée

Eddie, Responsable de salle, Restaurant à thème, 32 ans,  mai 2020

« Voilà une méthode qui me parle ! C’est inattendu !  J’en suis au début de mon parcours comme responsable, et, quand je pense à ce j’ai vu comme process de briefing très militaires, un peu comme un colonel transmet ses consignes, dans un restaurant, ça ne marche pas.

 Aussitôt la ré-ouverture, je mets en place ce scénario en « 9 points d’orgue », c’est la meilleure façon de mobiliser une équipe au quotidien ». 

 

Xavier P., responsable de Centres de Vacances - Société Fram, depuis 2011 - mars 2020

« Comment améliorer notre efficacité alors que nous n’avons pas le temps ? » 

C’est en cherchant une réponse à ce problème que nous avons introduit, dans notre ordre de marche, la méthodologie du tutoriel « Animer un briefing attractif ». Cet aspect, négligé jusque dans notre quotidien, est devenu un VRAI moment de vie et de défi pour nos équipes :

-        Un moment où tout le monde est présent physiquement,

-        Un point de rencontre interactif où tous ensemble nous construisons la journée,

-        Un temps pour défaire en équipe les erreurs faites et anticiper celles à venir,

-        Un instant clé dans l’autorité « soft » sur les équipes, qui affirme mon statut de manager par la simple préparation de ce briefing. À défaut d’avoir une grande autorité naturelle, ma préparation et ma créativité attirent l’admiration de mon équipe en quelques minutes.

 Tout simplement, je dirai que cet outil est rapide à prendre en main et surtout, efficace immédiatement ! C’est une base du management que nos émotions ont tendance à ne pas nous faire faire avec application en prenant le dessus sur notre sens organisationnel ».

  

Aurélien, responsable d’une pizzeria

 “Dès que j’arrête d’organiser le briefing, la vigilance de l’équipe baisse et j’ai des clients qui font des réclamations.”

 

Et tant d'autres responsables, avant la Covidie  : 

  « Les résultats que j’attendais sont plutôt satisfaisants dans le sens où mon équipe se sent beaucoup plus concernée par l’entreprise, et surtout intéressée par la découverte d’un briefing intéressant et non répressif ».

 « Il y a plus d’intérêts (de la part des collaborateurs). Un produit à vendre ou à passer se vend mieux ».

 « J’essaie de faire tous les points (parmi les 9 points d’orgue du briefing) et on est parfois étonné de leurs connaissances du produit (ils pensent savoir, mais, ….). Il y a plus d’implication du personnel et un peu plus de félicitations ».

  « Avant, je parlais beaucoup. Maintenant inversement. Je fais participer le personnel en les impliquant dans le briefing et en les félicitant davantage ».

 « Grâce aux 9 points (d’orgue), je suis plus posé. Je suis plus écouté et les services se font dans un meilleur état d’esprit ».

 « J’ai enlevé de mes briefings les reproches que je faisais pour les remplacer par ces mini-formations ».